Ce jour est le 28 Octobre - Simon et Jude

Simon et son frère Jude sont cités parmi les Douze apôtres qui accompagnent Jésus. Surnommé le Zélote, Simon devait venir de la secte du même nom. Elle était formée de nationalistes juifs partisans de chasser les Romains sans plus attendre. Avec son frère, il ira prêcher l'Évangile en Perse et c'est là qu'ils seront tous les deux martyrisés.

Source Wikipédia


7e jour du mois de Brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la figue.

tp-0148pre

6e jour du Scorpion.

Journées mondiales

Journée mondiale du judo
     Journée mondiale du cinéma d'animation

Journée Internationale

Journée Internationale de la langue et de la culture créoles

2e Fête Nationale de la Grèce tp-un-ny0507

Prénoms du jour

Bonne fête aux Jude et ses variantes en breton Jud, Judet, Judul et Judule.
Simon
Thaddée et ses variantes Taddeo, Tadeus, Tadeusz, Tadeuz et Thadée.
et aussi aux Libouban et ses dérivés : Eleobane, Eliboubane, Elibouban, etc.
Faron

Ils se prénommntent aussi Simon

Événements

  • 312 : Bataille du pont Milvius
  • Le pont Milvius (ou Ponte Milvio) se situe sur le Tibre à 3 km au nord du Vatican au bout de l'antique Via Flaminia. C'est en ce lieu que l'empereur Constantin, fils de Constance Chlore et de la future Sainte Hélène, affronta la païen Maxence.

    L'histoire commence en 293, quand le premier Auguste d'Orient (Dioclétien) et celui d'Occident (Maximien), s'adjoignent deux Césars, Galère et Constance Chlore : cette tétrarchie est supposée assurer l'unité de l'Empire en démultipliant les pouvoirs.

    Suite à l'abdication de Maximien, Constance Chlore devient Auguste en 305. Il meurt en juillet 306. Son fils Constantin est proclamé César par l'armée de Bretagne (Angleterre) ; il se fait immédiatement reconnaître par le premier Auguste d'Orient par Galère, qui a succédé à Dioclétien. De son côté, Maxence, fils de Maximien, se fait nommer Princeps par la garde prétorienne et prend le contrôle de Rome et de l'Italie.

    En 312, Constantin reconquiert les territoires qu'il considère « usurpés » par Maxence, puis bloque les ports d'Italie, occupe la Sicile et la Sardaigne.

    Selon certaine source, Constantin marcherait sur Rome à la tête de 100 000 hommes ; Maxence, très impopulaire à Rome, décide de ne pas soutenir un siège, mais de tenter une sortie le 28 octobre en franchissant le Tibre sur un pont de bateaux en amont du pont Milvius (peut-être coupé par Maxence) soit pour empêcher Constance d'avancer, soit pour que sa propre armée - acculée au fleuve - se batte d'une manière désespérée.

    Il existe plusieurs scénarios de la bataille gagnée par Constantin. Le corps de Maxence est retrouvé le lendemain dans le limon du fleuve et sa tête exhibée au bout d'une lance, ce qui déclencha la liesse populaire. Constance entre dans Rome le 29 octobre. Cette victoire lui livre tout l'Occident, puis tout l'Empire après sa victoire en 324 après sa victoire sur son concurrent oriental Licinius.

    Constantin se convertira à la religion chrétienne en 313 et organisera les premiers grands conciles - Arles en 314, puis Nicée en 325 - qui verront apparaître les textes fondateurs de l'Église...

    LA VICTOIRE DU PONT MILVIUS A DONC ÉTÉ DÉCISIVE POUR L'EXTENSION DU CHRISTIANISME.

  • 1839 : Reprise de la guerre sainte en Algérie
  • tp-al470

    Le duc d'Orléans, fils du roi Louis-Philippe, s'engage dans le défilé des « Portes de fer » afin d'établir une liaison entre Alger et Constantine. Abd el-Kader dénonce cette intrusion sur son territoire et en prend prétexte pour annoncer le 18 novembre 1839 la reprise de la guerre sainte (jihad ou djihad) au général Bugeaud, de retour en Algérie. Sans attendre, ses troupes ravagent la plaine de la Mitidja, autour d'Alger, où déjà commencent à s'installer des colons français...

  • 1886 : La Liberté éclairant le monde
  • tp-2421



    « La Liberté éclairant le monde » est inaugurée à l'entrée du port de New York. Ce cadeau de la France aux États-Unis célèbre l'amitié franco-américaine...

  • 1918 : La Tchécoslovaquie proclame son indépendance
  • tp-tch0041b



    La Tchécoslovaquie proclame son indépendance sur les ruines de l'empire austro-hongrois.

  • 1940 : Le Grec Metaxàs répond « Ochi » à Mussolini
  • Le Premier ministre Ioannis Metaxàs répond fermement « Ochi » (« non ») à un ultimatum du dictateur italien Mussolini qui le somme de laisser ses troupes entrer dans son pays.

    Le petit royaume grec est aussitôt envahi par les troupes italiennes qui occupent déjà l'Albanie voisine. À la surprise générale, les Grecs résistent avec une âpreté étonnante à l'invasion et parviennent à repousser les Italiens...

  • 1958 : Élection du pape Jean XXIII pf
  • tp-va378

    Au Vatican, Jean XXIII est élu pape par le conclave, à 76 ans et onze mois.
    À la mort de Pie XII, le conclave manque cruellement de ressources pour rajeunir les cadres de l'Église. Son effectif n'est que de 53 cardinaux, pour la plupart d'un âge avancé. Et le candidat le mieux placé à la succession du souverain pontife est l'archevêque de Milan, Giovanni Battista Montini (62 ans), que Pie XII n'a pas voulu nommer cardinal...

  • 1962 : Référendum sur l'élection du Président au suffrage universel pf
  • tp-1698

    Le général de Gaulle, président de la République française, soumet une révision majeure de la Constitution au référendum de ses concitoyens. Il s'agit d'instituer l'élection du Président au suffrage universel direct (et non plus par un collège de grands électeurs).

    Le référendum intervient peu après l'attentat raté du Petit-Clamart contre le général de Gaulle (28 août 1962). Dans l'émotion du moment, la révision est approuvée à une assez large majorité (61,7% de oui contre 38,2% de non) malgré l'opposition de tous les partis à l'exception du parti gaulliste.

    La première élection présidentielle au suffrage universel direct a lieu en 1965. Elle reconduit Charles de Gaulle à l'Élysée pour un deuxième mandat qui sera interrompu en 1969 par une démission inopinée...

    Naissances

  • Érasme
    Né en 1469 à Rotterdam (Pays-Bas) - Décédé le 13 juillet 1536 à Bâle (Suisse)
  • tp-con091pa

    Moine cosmopolite et éclairé, né à Rotterdam de la liaison entre un prêtre et la fille d'un médecin, Didier Érasme, l'un des principaux humanistes de la Renaissance, ne parlait que le latin. Voyageur et épistolier infatigable, il dialogue avec toutes les grandes figures politiques et intellectuelles de son temps. Il écrit aussi de nombreux traités dont L'Éloge de la folie et L'Ecclésiaste.

    Au cœur des querelles religieuses entre protestants et catholiques, le « prince des humanistes » prend le parti du pape contre ses anciens amis réformistes, Reuchlin et Luther. Son conflit avec Luther évoque celui entre Voltaire et Rousseau. D'un côté l'ironie au secours de la tradition ; de l'autre, la passion au service du changement...

    Wikipedia
  • Michel (Gérard Joseph) Colucci, dit Coluche
    Né en 1944 dans le 14e arrondissement de Paris - Décédé le 19 juin 1986 à Opio (Alpes-Maritimes)
  • Fils de Honorio Colucci (originaire d'un petit village italien de la région de Frosinone, Casalvieri) et de Simone Bouyer, il adopte le pseudonyme « Coluche » à l'âge de 26 ans, au tout début de sa carrière.

    tp-2902

    Revendiquant sa grossièreté mais, selon lui-même, « sans jamais tomber dans la vulgarité », l'humoriste donne très tôt un style nouveau et sarcastique par sa liberté d'expression, au music-hall, en s'attaquant notamment aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. En 1974, il devient célèbre en parodiant un jeu télévisé : Le Schmilblick (sketch). Avant 1976, il occupe des rôles de second plan au cinéma avant de camper des personnages plus centraux puis de tenir le haut de l'affiche durant les années 1980, essentiellement pour des comédies. En 1984, il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans Tchao pantin.

    Tour à tour provocateur ou agitateur par ses prises de position sociales, il se présente à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer.

    Devenu très populaire et apprécié du public, il fonde en 1985 l'association Les Restos du Cœur, relais d'aide aux plus pauvres, quelques mois avant de mourir, en moto, dans un accident de la circulation.

    Wikipedia

    Décès

  • Juliette Dodu
    Née le 15 juin 1848 à Saint-Denis de La Réunion - Décédée en 1909 à Clarens
  • Espionne, héroïne de la guerre de 1870

    tp-4401

    Née à La Réunion, d'une famille originaire du département de l'Indre, elle quitte son île à l'âge de seize ans lorsque son père, chirurgien de la marine, meurt de la fièvre jaune. Quelques années après, elle trouve un travail comme employée auxiliaire du bureau télégraphique de Pithiviers (Loiret), elle devient ensuite directrice du bureau télégraphique de Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

    Vers 1875, elle entre en relation avec le baron Félix Hippolyte Larrey, médecin chef de l'armée, fils du célèbre Larrey et hérite de sa fortune). nSous le pseudonyme de Lipp, elle publie en 1891 un ouvrage consacré à George Sand, l'Éternel Roman.

    C'est au cours de la guerre de 1870 qu'elle se serait illustrée. Les Prussiens investissent Pithiviers le 20 septembre 1870. Le bureau du télégraphe est investi et la famille Dodu est reléguée au premier étage de la maison. La jeune fille de vingt-deux ans a alors l'idée de bricoler une dérivation sur le fil qui passe dans sa chambre. Ayant conservé un appareil récepteur, elle peut ainsi intercepter les transmissions chaque fois que les occupants reçoivent ou envoient des dépêches.

    Pendant dix-sept jours, la jeune fille fait parvenir ces dépêches aux autorités françaises sans que les Prussiens ne se doutent de rien. Elle sauve ainsi la vie des 40 000 soldats du général Aurelle de Paladines. Le montage de la dérivation étant découvert, les Prussiens traduisent Juliette Dodu devant la cour martiale. Elle est condamnée à mort. Mais l'armistice est signé avant son exécution et Juliette Dodu est graciée par le prince Frédéric-Charles de Prusse qui demande à lui serrer la main, et libérée.

    Wikipedia
  • Roland Garros
    Né le 10 avril 1888 à Saint-Denis de La Réunion - Décédé en 1918 à Saint-Morel, près de Vouziers, dans les Ardennes.
  • tp-wfpa160

    Aviateur français, lieutenant pilote lors de la Première Guerre mondiale, mort dans un combat aérien.

    Sa célébrité est d'abord venue de ses exploits sportifs en aviation, et surtout de la toute première traversée aérienne de la Méditerranée, qu'il a effectuée le 23 septembre 1913. Il a mis au point une technique permettant le tir à travers l'hélice d'un avion de chasse.

    Son nom reste associé au tournoi de Roland-Garros car il se déroule dans le stade qui porte son nom depuis sa construction en 1928...

  • Marcel Cerdan
    Né le 22 juillet 1916 à Sidi Bel Abbès (Algérie) - Décédé en 1949 dans un accident d'avion survenu au-dessus de l'archipel des Açores (Portugal)
  • tp-3312

    Marcel Cerdan naît dans le « Petit Paris » de Sidi Bel Abbès. En 1922, sa famille s'installe au Maroc , dans le quartier Mers Sultan de Casablanca, où il grandit. Le jeune Marcel effectue son premier combat de boxe à l'âge de huit ans, pour une tablette de chocolat. À dix-huit ans, il dispute son premier combat professionnel à Meknès. Marcel Cerdan est légionnaire de première classe honoraire avec le matricule 60.140 - 1948.

    Signalons son amour pour le ballon rond, car il fut aussi un ailier de grand talent. Il fut sélectionné aux côtés de Ben Barek dans la sélection du Maroc qui affronta l'équipe de France pendant la guerre, mais aussi avec l'USM Casablanca en 1941 et 1942 avec Larbi Ben Barek.

    Il débute à Paris à la Salle Wagram contre Louis Jampton. Semant la terreur sur les rings dans les années 1940, il est surnommé « le Bombardier marocain ». Après avoir gagné les titres français et européens des poids welters, il devient champion du monde des poids moyens en battant « Le Roi du KO » Tony Zale le 21 septembre 1948 par KO technique (abandon à la 12e reprise).

    C'est à cette époque qu'il est le compagnon de la chanteuse Édith Piaf.

    Blessé à l'épaule, il est contraint de laisser sa couronne à Jake LaMotta à Détroit le 16 juin 1949. Une revanche est prévue le 2 décembre 1949 au Madison Square Garden mais elle n'aura jamais lieu.

    Le 27 octobre 1949, Cerdan prend le vol Paris-New-York Air France afin d'y rejoindre sa compagne Édith Piaf. L'avion s'écrase dans la nuit du 27 au 28, sur le Pico de Vara, une montagne de l'île São Miguel, dans l'archipel des Açores. Il n'y a aucun survivant parmi les 48 passagers de l'avion. Les cendres de Marcel Cerdan ont été inhumées au Maroc, puis en 1995 au cimetière du Sud de Perpignan.

    Wikipedia

    Date de mise à jour : 28/06/2017
    Imprimer la fiche