Ce jour est le 05 Août - Colomban

Moine écossais, il est porté par saint Colomban à la tête de l'archevêché de Reims avec l'approbation de Pépin le Bref, roi des Francs.

Source Hérodote


18e jour du mois de Thermidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de l'amande.

tp-0156pre

14e jour du Lion.

Dicton du jour

À Saint-Abel, Faites vos confitures de mirabelles

Prénoms du jour

Bonne fête aux Abel et ses dérivés : Abe, Abélard, Abele, Abélia, Abélie, Abelina, Abeline, Abélla, Abelle, Abelson, Abey, Abie, Able, Avel et ses dérivés bretons Avela, Avelaine, Aveline, Avella, etc.
Et aussi aux Ahès
Oswald, et ses dérivés : Ossie, Osvald, Osvaldo, Osweald, Oswell, Oswin, Ozzie, Ozzy, Waldo, etc.

Il se prénomme aussi

Événements

  • 1392 : Charles VI le Bien Aimé devient le Fou
  • Charles VI (24 ans) traverse la forêt du Mans à la tête de ses troupes. Le roi, que ses sujets surnomment le Bien Aimé pour les avoir délivrés des exactions de ses puissants oncles, entreprend une expédition contre le duc de Bretagne Jean IV, allié aux Anglais.

    Soudain, un illuminé surgit devant le roi, saisit la bride de son cheval et lui crie : Arrête, noble roi, tu es trahi ! Peu après, la lance d'un soldat heurte un bouclier.

    Au bruit, le roi qui s'était assoupi sous l'effet de la chaleur, tire son épée et frappe ses compagnons. Six chevaliers sont tués avant qu'on ait pu le maîtriser !...

  • 2011 : Les États-Unis rattrapés par la dette
  • La note de la dette publique américaine a été dégradée par l'agence Standard & Poor's.
    Ce fait sans précédent témoigne des doutes des marchés financiers sur la capacité du président Obama et du Congrès à freiner la croissance irrésistible de la dette publique, laquelle s'élève à plus de 14 000 milliards de dollars et dépasse désormais le Produit intérieur brut (PIB) américain.

    Les Américains voient s'éloigner l'époque bénie durant laquelle ils ont pu vivre à crédit, grâce aux émissions de dollars destinées à financer notamment les entreprises militaires de Washington.

    L'année précédente, pour la première fois depuis la naissance de la nation américaine, l'espérance de vie de ses habitants a connu une baisse. Et depuis deux ou trois ans, avec une croissance économique en progression moins rapide que la croissance démographique, la population étasunienne voit aussi son niveau de vie moyen régresser. Cette régression est d'autant plus sévère qu'elle va de pair avec une progression toujours très rapide des revenus de l'oligarchie. L'appauvrissement des classes moyennes n'en est que plus important...

    Naissances


  • Guy de Maupassant
    Né en 1850 à Tourville-sur-Arques (Seine-Inférieure) - Décédé le 6 juillet 1893 à Paris.
  • tp-2799

    La famille Maupassant, venue de Lorraine, s'est installée en Seine-Maritime au milieu du XIXe siècle. En 1854, la famille s'installe au château Blanc de Grainville-Ymauville, près du Havre. En 1859, Guy est scolarisé au lycée impérial Napoléon (lycée Henri-IV).

    Guy passe le reste de son enfance dans la maison « Les Verguies », une grande bâtisse du XVIIIe siècle à Étretat où, entre mer et campagne, il grandit dans l'amour de la nature et des sports en plein air.

    À treize ans, il est pensionnaire de l'Institution ecclésiastique d'Yvetot, selon le souhait de sa mère. C'est en ces lieux qu'il commence à versifier. Il est inscrit au lycée de Rouen, où il se montre bon élève, s'adonnant à la poésie et participant beaucoup aux pièces de théâtre. À cette époque, Gustave Flaubert, dont il devient le disciple. Bachelier des lettres en 1869, il part étudier le droit à Paris.

    En 1870, il s'enrôle comme volontaire lors de la guerre franco-prussienne. Affecté d'abord dans les services d'intendance puis dans l'artillerie, il participe à la retraite des armées normandes devant l'avancée allemande.

    À Paris, Guy de Maupassant passe dix années comme commis d'abord au ministère de la Marine puis au ministère de l'Instruction publique où il est transféré en 1878 grâce à Flaubert ; il y restera jusqu'en 1882. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses travaux littéraires. En février 1875, il publie son premier conte, La Main écorchée, Le Bulletin Français publie son conte En canot.

    Flaubert le prend sous sa protection et le guide à ses débuts dans le journalisme et la littérature. Chez Flaubert, outre Tourgueniev, il rencontre Émile Zola, ainsi que de nombreux écrivains. Il publie en 1879 son premier livre, un fascicule d'une centaine de pages, Histoire du vieux temps.

    S'étant lié avec Zola, il participe en 1880 au recueil collectif des écrivains naturalistes Les Soirées de Médan avec sa première nouvelle, Boule de suif.

    La décennie de 1880 à 1890 est la période la plus féconde de la vie de Maupassant : il publie six romans, plus de trois cents nouvelles et quelques récits de voyage. Rendu célèbre par sa première nouvelle, il travaille méthodiquement, et produit annuellement deux et parfois quatre volumes. Le sens des affaires joint à son talent lui apporte la richesse.

    En mai 1881, il publie son premier volume de nouvelles sous le titre de La Maison Tellier. Maupassant termine son premier roman, qui lui aura coûté depuis 1877 six années : c'est Une vie.

    Durant les dernières années de Maupassant, se développent en lui un amour exagéré pour la solitude, une crainte constante de la mort, et une certaine paranoïa, dus à une probable prédisposition familiale. En mai 1889, Guy de Maupassant commence ce qui restera comme son dernier roman publié : Notre cœur.

    Wikipedia
  • Abbé Pierre
    né en 1912 à Lyon - Décédé le 22 janvier 2007 à Paris Ve,
  • Henri Grouès est un prêtre catholique français de l'Ordre des Frères mineurs capucins, résistant, puis député, fondateur du Mouvement Emmaüs (organisation laïque de lutte contre l'exclusion) comprenant la Fondation Abbé-Pierre pour le logement des défavorisés et de nombreuses autres associations, fondations et entreprises de l'économie sociale, en France.

    tp-4435

    Il a été baptisé à l'église Saint-Eucher, dans le 4e arrondissement de Lyon et passe son enfance à Irigny. À 12 ans, il accompagne son père à la confrérie séculaire des Hospitaliers veilleurs, où les bourgeois se font coiffeurs barbiers pour les pauvres. Il fit partie des scouts de France, dans lesquels il fut totémisé « Castor Méditatif ».

    En 1931, il fait profession chez les capucins où il prononce ses vœux. En religion, Henri Grouès devient frère Philippe. En 1932, il entre au couvent des Capucins de Crest (Drôme). Il est ordonné prêtre le 24 août 1938.

    En 1939, il est mobilisé comme sous-officier dans le régiment du train des équipages. En novembre 1943 il fait passer en Suisse le plus jeune frère du général de Gaulle, Jacques, ainsi que son épouse. Il participe à la création de maquis dont il est un des leaders dans le massif du Vercors et le massif de la Chartreuse.

    Il aide les réfractaires au service du travail obligatoire (S.T.O.). Il prend le nom d'abbé Pierre dans la clandestinité. En 1944, il est arrêté par l'armée allemande à Cambo-les-Bains, dans les Pyrénées-Atlantiques, mais est relâché. Ses actions dans la résistance lui valent la Croix de guerre avec palme à la Libération. Il fût député de la Meurthe-et-Moselle de 1945 à 1951

    En 1947, avec Albert Camus et André Gide, il fonde le comité de soutien à Garry Davis, fondateur du mouvement des citoyens du monde. Sa courte carrière politique se termine en 1951 et l'abbé Pierre retourne à sa vocation première de prêtre-aumônier et s’investit dans ses actions caritatives.

    Il fonde en 1949 le Mouvement Emmaüs. Ce mouvement est une organisation laïque de lutte contre l'exclusion, présente aujourd'hui dans 36 pays du Monde. Il commence ainsi dès l'été 1949 par fonder la communauté Emmaüs de Neuilly-Plaisance. La rencontre avec George, désespéré qui a perdu toute raison de vivre, et à qui l'abbé Pierre demande « Viens m'aider à aider » marque cependant le véritable acte fondateur du Mouvement Emmaüs. « Emmaüs, c'est un peu la brouette, les pelles et les pioches avant les bannières. Une espèce de carburant social à base de récupération d'hommes broyés. ». L'abbé Pierre acquiert sa notoriété à partir du très froid hiver de 1954, meurtrier pour les sans-abri. Il lance le 1er février 1954 un appel mémorable sur les antennes de Radio-Luxembourg, qui deviendra célèbre sous le nom d'Appel de l'abbé Pierre.

    Wikipedia
  • Neil Armstrong
    Né en 1930 à Wapakoneta, Ohio (États-Unis) - Décédé le 25 août 2012(États-Unis)
  • tp-cd1892

    Neil Armstrong est le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune, dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, à 3h56 (heure française).

    À l'adresse d'un milliard de téléspectateurs terriens, il lance la phrase ci-après, préalablement mûrie par des spécialistes de la communication : « Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité ». Il est rejoint un quart d'heure plus tard par Edwin « Buzz » Aldrin.

    Avec une formation d'ingénieur en aéronautique, Neil Armstrong a participé d'abord à la guerre de Corée comme aviateur dans l'United States Navy. De retour dans le civil, il est ensuite devenu pilote d'essai à la base Edwards (Californie) avant d'être recruté par la NASA en 1962.

    Il effectue son premier vol spatial en 1966 aux commandes de Gemini 8, assure l'arrimage avec un vaisseau inhabité et témoigne dès ce moment-là d'un sang-froid à toute épreuve qui lui vaut d'être surnommé « Ice Commander » (« commandant de glace »).

    Après la mission Apollo XI, d'un naturel discret et modeste, il a poursuivi à la NASA une paisible carrière de professeur de technologie...

    Décès

  • Friedrich Engels
    Né le 28 novembre 1820 à Barmen (Wuppertal) (Allemagne) - Décédé en 1895 à Londres (Angleterre)
  • tp-ddr0335


    Friedrich Engels, héritier d'une riche famille d'industriels, devint l'ami de Karl Marx et publia avec lui le Manifeste du parti communiste en 1848.



    Date de mise à jour : 19/08/2017
    Imprimer la fiche