Ce jour est le 18 Juillet - Frédéric


Cet évêque d'Utrecht supervisa l'évangélisation de la Frise, au nord des Pays-Bas actuels, sous le règne des premiers Carolingiens. Il est mort en 838.

Source Hérodote


30e jour du mois Messidor dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la chalemie.

tp-0150pre

27e jour de la Cancer.

Journée Internationale

Journée internationale Nelson Mandela

Dicton du jour

En juillet mois d'abondance, le pauvre a toujours sa pitance.

Arnoul, Patron des Brasseurs

Prénoms du jour

Bonne fête aux Frédéric et variantes ou diminutifs masculins Fédérico, Fred, Fredie, Freddy, Frédérich, Frédérick, Frédérico, Friedrich et Fritz et au féminin Fédérica, Frédérica, Frédérika, Frédérique, Frida et Frieda.
Et aussi aux Arnoul et ses dérivés : Arnould, Arnoult, Arnulf.

Ils se prénomment aussi

Événements

  • 962 : Inauguration de la chapelle Saint-Michel du Puy
  • tp-0290

    Cette chapelle a la particularité d'être construite sur une cheminée de volcan d'où elle domine la cité auvergnate. Sa construction a été entreprise par l'évêque du Puy, Gothescalk (ou Godelscalc).

    Cet évêque est le premier personnage important qui ait fait le pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle. En souvenir de cet illustre « jacquet » (nom donné aux pèlerins de Compostelle), les cérémonies du millénaire de la consécration de la chapelle Saint-Michel, en 1962, ont été présidées par Monseigneur Quiroga y Palacio, archevêque de Compostelle...

  • 1721 : Les Fêtes galantes pleurent Watteau
  • tp-855f

    Le peintre des Fêtes galantes est né en 1684, à Valenciennes, au nord de la France, dans le ménage d'un couvreur, homme d'une si grande violence qu'il doit rendre des comptes à la justice.

    L'enfant grandit dans un foyer sans tendresse. De là son tempérament solitaire et mélancolique qui le rend si proche d'un poète tel que Verlaine. Il s'initie à la peinture chez un peintre médiocre de sa ville avant de se rendre à Paris et de travailler dans l'atelier d'un peintre d'œuvres pieuses. On y travaille à la chaîne et Watteau racontera plus tard en riant qu'il s'y était spécialisé dans les têtes de saint Nicolas et les lunettes de vieille femme !

    Le règne de Louis XIV s'achève tristement dans les invasions, la famine et les épidémies. Les bourgeois et les nobles fuient la cour de Versailles et se réfugient dans les salons parisiens. Foin de peintures épiques ou allégoriques. Ces privilégiés se montrent amateurs de petites peintures décoratives pour garnir les boiseries de leurs salons et de leurs boudoirs.

    Tout un petit monde d'artistes et de marchands se met à leur service. Et les gens du monde peuvent se rendre compte des dernières tendances de la mode en matière de peinture en visitant dans une salle du Louvre un « salon de peinture et sculpture » qui a lieu tous les deux ans...

    Le peintre Antoine Watteau s'éteint à Nogent-sur-Marne des suites d'une tuberculose...

  • 1857 : Faidherbe chasse El-Hadj Omar du Sénégal
  • tp-aof02

    Le colonel Louis Faidherbe, à la tête de quelques centaines de soldats français et de supplétifs sénégalais, se présente devant le fort de Médine, sur le cours supérieur du fleuve Sénégal.

    À son approche, les Toucouleurs qui assiègent le fort prennent la fuite. Leur chef El-Hadj Omar, un guerrier charismatique de 60 ans, renonce à se créer un royaume sur les rives du Sénégal. Il gagne le Soudan et va y poursuivre la lutte...

  • 1870 : Le pape infaillible
  • tp-vat0655

    Le concile Vatican I réunit à l'initiative du pape Pie IX (Giovanni-Maria Ferretti) définit le dogme de l'infaillibilité pontificale.

    Les cardinaux reconnaissent comme vraies et irrévocables les interprétations du dogme prononcées par le souverain pontife...

  • 1918 : Deuxième bataille de la Marne
  • tp-1270

    Après quatre ans de guerre, le généralissime Foch passe à la contre-offensive avec les premières troupes américaines dans la région de Villers-Cotterêts.

    Pour la première fois sont utilisés à grande échelle les chars d'assaut. Les Allemands sont partout repoussés. Ils subissent leur plus grave défaite à Montdidier, le 8 août, et dès lors engagent une retraite générale...

    Naissances

  • Tristan Corbière
    Né en 1845 au manoir de Coat-Congar à Morlaix (Finistère) - Décédé le 1er mars 1875 à Morlaix
  • tp-4536

    Après une enfance passée sans histoire dans le manoir du Launay à Morlaix, Tristan est envoyé à l'ge de quatorze ans en pension au lycée impérial de Saint-Brieuc. C'est à cette époque qu'il commence à souffrir du rhumatisme articulaire qui lui gchera l'existence et qui aura raison de lui.

    Son état de santé s'aggravant, il entre au Lycée Georges-Clemenceau en qualité d'externe. Deux ans plus tard, son état de santé l'oblige à cesser ses études. Commence alors une vie de marginal ; il voyage dans le sud de la France, où il lit les œuvres de Hugo, de Baudelaire et de Musset.

    Il s'installe ensuite à Roscoff, les habitants du village le surnomment l'« Ankou », c'est-à-dire le spectre de la mort, en raison de sa maigreur et de son allure disloquée.

    Délaissant son prénom d'état-civil, Édouard-Joachim, pour prendre celui, plus évocateur, de Tristan (pour « Triste en corps bière »), il fait paraître à compte d'auteur en 1873 son unique recueil de poèmes, Les Amours jaunes, qui passe inaperçu. Lui qui ne connut aucun succès de son vivant, il sera révélé de manière posthume par Verlaine.

    Le poète qui rêvait d'être marin ne put satisfaire son désir de courir les mers, mais il aima la mer comme un fou.

    Il n'a pas trente ans quand il décède et n'a connu qu'une vie de solitude, brève et misérable, constamment atteint dans sa chair par la maladie, malheureux en amour, englué dans une passion unique et sordide.

    Wikipedia
  • Louis Martin-Bret
    Né le 18 juillet 1898 à Marseille - Décédé le 18 juillet 1944 à Signe (Var)
  • tp-1201

    Il passe son enfance et sa jeunesse à Marseille. En 1916, il s'engage dans l´armée à 18 ans, lors de la Première Guerre mondiale. Il s´installe ensuite à Manosque.

    Avec l'occupation de la France et l'instauration de l'État de Vichy, il devient l'un des premiers résistants de la région des Alpes du Sud et de la région provençale, propice à l'installation de maquis. Il est nommé responsable de l´organisation des maquis pour les Basses-Alpes et Haute-Alpes par le général Chevance-Bertin.

    Louis Martin-Bret prend part à des ravitaillements, des attaques sur l'ennemi ainsi que sur des collaborateurs de Vichy. Le groupe procède à des attaques et des sabotages d'usines vitales au fonctionnement de l'industrie militaire allemande comme celle de Gardanne.

    Il est capturé une première fois par l´armée d´occupation italienne le 10 juin 1943, mais réussit à s'évader dès le 11 juin de sa prison.

    Devenu chef départemental de la résistance des Basses Alpes à travers le comité départemental de Libération, il multiplie les réunions afin de préparer le soutien au débarquement de Provence. Il tombe dans une souricière tendue par la Gestapo et la Milice à Oraison, le 16 juillet 1944. Il est emmené avec onze camarades à Marseille et sont torturés. Aucun ne cède et personne ne trahit la cause. Le 18 juillet, ils sont conduits dans le vallon de Signes, dans le Var où ils sont passés par les armes.

    Wikipedia
  • Henri Salvador
    Né en 1917 à Cayenne (Guyane) - Décédé le 13 février 2008 à Paris
  • tp-4606

    C'est un chanteur et humoriste français. Compositeur et guitariste, il joua à ses débuts dans des orchestres de jazz français. Sa longue carrière (débutée dans les années 1930), prend une nouvelle dimension lorsqu'il entame à partir de 1948, une carrière de chanteur. Artiste populaire, apprécié d'un large public, on lui doit de nombreuses chansons qui aujourd'hui encore demeurent dans les mémoires : Syracuse ; Maladie d´amour ; Le Loup, la Biche et le Chevalier (Une chanson douce) ; Le Lion est mort ce soir; Dans mon île ; Le Travail c´est la santé ; Zorro est arrivé

    Wikipedia
  • Nelson Mandela tp-Prix Nobel
    Né en 1918 à Mvezo (Le Cap, Afrique du Sud) - Décédé le 5 décembre 2013 à Johannesburg
  • tp-be1999

    Né dans une chefferie xhosa, Nelson Mandela suit une formation d'avocat et rejoint le Congrès National Africain (African National Congress, ANC) pour lutter contre l'apartheid et la domination blanche dans son pays. Emprisonné en 1962, il est libéré 27 ans plus tard par le président Frederik de Klerk, acculé à la négociation par la pression internationale.

    Élu à la présidence de la République le 10 mai 1994, il forme un gouvernement multiracial et réalise son rêve d´une Afrique du Sud « arc-en-ciel ». Contredisant tous les mauvais augures, il mène son pays vers la démocratie et la paix. Frederik de Klerk et lui ont reçu le Prix Nobel de la Paix en 1993...

  • Pierre Sabbagh
    Né en 1918 à Lannion (Côtes-d'Armor) - Décédé le 30 septembre 1994 à Paris
  • Il rentre en 1946 à la télévision française pour présenter la première émission télévisée française, La Création du monde, puis également Reflet de Paris en 1949.

    tp-5007

    Il invente et présente le 29 juin 1949 le premier journal télévisé français. Il a été animateur principalement de jeux télévisés comme « Gros Lot », et de l´émission Le Magazine des explorateurs.

    Son plus grand succès est la création, en 1966, de l'émission Au thétre ce soir à la suite d'une grève à la télévision française qui s'éternisait.

    Dans le cadre du programme minimum, La Bonne Planque est diffusée pendant cette période, ce qui provoque l'engouement du public pour ce genre d'émission.

    À son actif aussi, le premier grand jeu audiovisuel qui réunissait la France des années 1960 devant l'écran en noir et blanc : L'Homme du XXe siècle, jeu de questions de culture générale qui a duré un peu plus de deux années avec deux célèbres finales du Super homme du XXe siècle, réunissant les anciens meilleurs vainqueurs de l'année (dont le comédien Robert Manuel la 1ère année) et gagnée en 1963 par un professeur de « cours complémentaire », Georges Rivault, et en 1964 par un professeur d'histoire, Francis Pichon. Le visage de Pierre Sabbagh apparu sur le jeu de société (ancêtre du Trivial Poursuit) qui fut édité avec cette émission.

    Il confie en 1971, à Marc Gilbert la direction de l'émission Italiques.

    Après l´éclatement de l´O.R.T.F. en 1974, il est nommé en 1981 P.D.G. de Technisonor, société de production filiale de la Sofirad puis devient membre de la C.N.C.L. (Commission nationale de la communication et des libertés) en 1986.

    Wikipedia

    Décès

  • Claude de Jouffroy d'Abbans
    Né le 30 septembre 1751 à Roches-sur-Rognon en Champagne - Décédé en 1832 à Paris/span>
  • Architecte naval, ingénieur et industriel français, constructeur des premiers bateaux à vapeur prototypes puis de ligne, en concurrence avec Robert Fulton et James Watt.

    tp-5044

    Il commence ses études chez les Dominicains de Quingey. Puis son père le fait entrer à treize ans à Versailles chez les pages au service de la dauphine Marie-Josèphe de Saxe. Devenu ensuite lieutenant au régiment de Bourbon-Infanterie.. Une lettre de cachet de Louis XV l'envoie au cachot en 1772 au fort royal de l'île Sainte-Marguerite, l'une des îles de Lérins. Ce serait lors de ce séjour passé à observer le passage des galères, qu'il met son enfermement à profit pour étudier les sciences.

    Libéré en 1774, il rejoint Paris et s'intéresse à la fois à la construction des navires et à l'avenir de la machine à vapeur. En 1776, il construit sa première embarcation, le Palmipède, dont une machine à vapeur actionne les rames. Il parvient à naviguer avec succès pour la première fois de l'histoire de la navigation sur le Doubs, sur le bassin de Gondé.

    Brouillé avec ses associés et renié par sa famille, Jouffroy d'Abbans se retire dans son chteau à Abbans-Dessus pour tirer les conclusions de cet essai, inventer sa machine à vapeur rotative et à double effet et, fort de ses multiples expérimentations, poursuivre sa tche.

    En 1781 il créée une société à Lyon, pour exploiter son invention. Un nouveau bateau est construit, le Pyroscaphe - de 46 m de long et 4,6 m de large, avec roues à aubes latérales, fait le 15 juillet 1783 une spectaculaire démonstration publique en remontant la Saône entre l'archevêché et l'île Barbe « sans le secours d'une force animale ».

    Incompris de ses contemporains, il est forcé d'émigrer durant la Terreur ; il ne revient en France qu'en 1795 et refuse de travailler pour Napoléon Ier. Le 20 août 1816, il peut enfin lancer sur la Seine, le Charles-Philippe, bateau à vapeur construit par les chantiers navals Jouffroy d'Abbans pour desservir en ligne régulière le trajet fluvial entre Paris et Montereau en Île-de-France.

    Mais ses concurrents disposant de moyens techniques et financiers supérieurs le surclassent désormais et il est acculé à la ruine. Jouffroy d'Abbans qui s'est retiré à l'hôtel des Invalides, meurt du choléra qui sévissait alors à Paris.

    Wikipedia
  • Élise Deroche
    Née le 22 août 1882 à Paris - Décédée en 1919 au Crotoy (Somme)
  • Première aviatrice brevetée au monde.

    tp-4504

    Jeune femme, elle commence une carrière artistique, au thétre notamment, et prend le nom de baronne Raymonde de Laroche. Elle se consacre également à la peinture et à la sculpture.

    Elle rencontre Charles Voisin, fondateur avec son frère Gabriel de l'entreprise Voisin Frères, qui l´initie au pilotage. Elle est la première femme, en France et dans le monde, à obtenir, le 8 mars 1910 à Mourmelon, un brevet de pilote, le n° 36 de l'Aéro-Club de France. Elle participe dès lors à de nombreux rassemblements aériens, tant en France qu´à l´étranger, comme Héliopolis, Budapest, Rouen, Saint-Pétersbourg, et sera grièvement blessée pendant un meeting à Reims le 8 juillet 1910, son avion s´étant écrasé. Déjà, à l´aérodrome de Bouy, l'aviatrice avait été victime d'un accident avec son biplan Voisin, le 4 janvier 1910, jour de la mort de Léon Delagrange, cette dernière n'ayant pu reprendre suffisamment d'altitude face à des peupliers. Elle sort indemne de l´accident d´automobile où son ami intime Charles Voisin trouve la mort, le 12 septembre 1912, au volant d'une Hispano Suiza. Spécialiste des vols d'altitude, le 17 juin 1919, à Issy, elle en bat le record féminin avec 3 900 mètres, mais sa performance est bientôt surclassée par l'Américaine Ruth Law, qui atteint, elle, 4 720 mètres. Aussitôt, la baronne de Laroche reprend son titre en s'élevant à 4 800 mètres. Cet exploit marquera l'apogée de sa carrière, car elle décède le 18 juillet 1919 au cours d'un vol d'entraînement, sur un prototype Caudron au-dessus du Crotoy. Elle n'était pas aux commandes de l'aéronef.

    Wikipedia
  • Louis Martin-Bret
  • Mort à 46 ans le jour de son anniversaire. (Voir Naissance)



    Date de mise à jour : 23/02/2016
    Imprimer la fiche